Au programme :

De vraies idées pour notre avenir !

Pour prendre ensemble le tournant vers un monde durable.

Pour remettre les valeurs humaines au coeur de la politique.

Avec une vision sur le long terme, pour les générations à venir.

 

en cours
d'elaboration

Les mesures phares :

1] Un juste partage des rémunérations

Peut-on durablement admettre l'existence de rémunérations mirobolantes lorsqu'une vie de labeur d'un salarié ne suffirait pas pour atteindre la même somme ?

=> Fond de la mesure : les plus fortes rémunérations seront limitées à 12 fois le SMIC.

>>> cela laisse une échelle suffisamment grande pour valoriser les responsabilités, l'expertise, le savoir-faire, la motivation, les compétences et le génie des Hommes.

>>> cela évite les abus, injustices, incohérences, inégalités, fractures sociales.

>>> concrètement, il est difficile d'interdire de gagner davantage, la mesure consisterait à taxer intégralement les revenus au dessus du seuil de 12 fois le SMIC, au profit de l'intérêt général.

>>> les revenus au dessus du seuil de 12 fois le SMIC serait ainsi taxés à 100% dont 40% dédiés à des projets culturels au niveau régional

>>> les seules exceptions à cet impôt porteraient sur des investissements locaux servant durablement l'intérêt général et le patrimoine de la France (restauration bâtiments classés, ...)

>>> concernant la crainte d'une fuite des cerveaux à l'étranger, la plupart de ces gens auront l'intelligence d'investir leur surplus de revenus dans des projets utiles au Projet de la France, pour les autres, notre pays s'en passera bien.

2] Une vraie politique de mixité durable

Comment peut-on espérer une mixité sociale dans des logements et des environnements dont personne ne vaudrait ?

=> Fond de la mesure : rénover en profondeur les logements et l'environnement des zones défavorisées.

>>> c'est en apportant de la dignité, du confort et de la fonctionnalité dans les logements et l'environnement des zones défavorisées que l'envie d'y (aller) vivre se développera.

>>> concrètement cela passe par une rénovation thermique, acoustique et fonctionnelle profonde et durable.

>>> ces logements seront alors parmi les plus économes du marché et les mieux desservis en transport en commun

>>> ces grands travaux seront aussi l'occasion de proposer des formations et un accès à l'emploi aux habitants de ces quartiers défavorisés, pour ceux qui seraient intéressés par ces métiers.

3] Une nouvelle ère industrielle pour des emplois durables

 De quel droit peut-on outrageusement gaspiller les ressources naturelles mondiales au détriment des générations à venir mais aussi au détriment de l'avenir de notre industrie ?

Comment être les premiers à prendre le virage vers une industrie qui capitalise les ressources au lieu de les épuiser, au profit de nos emplois et de notre compétitivité mondiale ?

=> Fond de la mesure : savoir déconstruire tout ce que l'on sait construire

>>> Tout bien manufacturé utilise des ressources naturelles. La logique aujourd'hui est uniquement de "mettre la main" sur et d'extraire au maximum ces ressources pour en réduire le coût. Ce qui conduit à piller les pays pauvres et à provoquer à moyen terme l'épuisement de ces ressources en contre partie de montagnes de déchets ingérables en amont et en aval du circuit.

>>> notre industrie et notre économie ne peuvent être durables que si elles ne puisent pas plus de ressources qu'elles n'en génèrent. On ne peut prêter durablement quelque chose que si on nous le rend. On applique ce principe de bon sens même pour l'argent qui n'est pourtant qu'une ressource virtuelle, il est temps de l'appliquer aux ressources naturelles.

>>> la seule logique durable est donc de régénérer les matières premières que l'on utilise. Cela passe par l'obligation de savoir déconstruire et recycler tout ce que l'on sait construire. La masse de déchets que l'on incinère et que l'on enterre chaque année est le témoin de notre incompétence à déconstruire et recycler. C'est un savoir-faire à développer.

>>> pour cela, il convient de taxer progressivement (de 2 à 60%) tout bien ne pouvant pas être déconstruit et recyclé à 100%. Cette taxation permettra de :

- privilégier la vente des produits responsables et bien conçus puisqu'ils ne seront pas taxés

- générer un budget conséquent pour développer la recherche, la formation, le savoir-faire et l'investissement dans cette nouvelle industrie

- développer en France ce savoir-faire inédit, une compétence touchant à la fois la conception des produits, leur fabrication et leur défabrication

- revenir à une balance commerciale extérieure positive en limitant l'importation de produits mal conçus et en exportant nos biens performants

- contribuer à réduire les tensions internationales liées à l'appropriation des ressources, arrêter les soutiens aux régimes politiques non démocratiques qui avaient lieu en échange de l'exploitation irresponsable des ressources minières de ces pays.

n] Une juste répartition du prix de l'eau

n] Une politique de la ville pour faire face aux nouveaux enjeux

n] Les conditions pour des progrès scientifiques durables

n] Une lutte contre l'évasion énergétique

n] La libération des forces politiques et forces vives de la nation

Au Programme pour 2012 !

Vous voyez une version text de ce site.

Pour voir la vrai version complète, merci d'installer Adobe Flash Player et assurez-vous que JavaScript est activé sur votre navigateur.

Besoin d'aide ? vérifier la conditions requises.

Installer Flash Player